Synesthésie et fusion électrique à l’Ircam Live – Toutelaculture

April 11, 2020 § Leave a comment

 

Alvise Sinivia, piano; Quentin Chevrier, photographer

Cosmologies insightfully reviewed by Caroline Arnaud in Toute La Culture:

La soirée était organisée en 3 parties, la première commence avec la composition de Aaron Einbondinterprétée par Alvise Sinivia. Le piano est ouvert de sorte que le musicien nous le  décortique, nous faisant entendre tous les sons improbables que l’intérieur d’un piano peut faire, le caressant, le tapant ou en tirant sur ses cordes. Une composition particulière qui nous permet de découvrir des sons surprenants. Comme ceux d’un papier d’aluminium froisséqui nous chante la retombée d’une pluie fine, ou au bruit d’un sac en carton que l’on met en boule et qui nous donne l’impression d’entendre un mouvement de terre broyée… Une composition de 12 minutes qui nous révèle où se situe la recherche en musique contemporaine, l’artiste étant lui même un compositeur et artiste performeur travaillant sur le rapport au corps et à l’instrument. Une composition organique qui porte le nom de Cosmologie, avec des sons que l’on ne peut reconnaître, totalement nouveaux, des sons qui résonnent dans la salle, qui apparaissent à un angle pour se déplacer jusqu’à son angle opposé comme un effluve grâce à un système de diffusion Ambisonics.

Source: Synesthésie et fusion électrique à l’Ircam Live – Toutelaculture

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

What’s this?

You are currently reading Synesthésie et fusion électrique à l’Ircam Live – Toutelaculture at Aaron Einbond.

meta

%d bloggers like this: